Beauté

Tuto makeup : Et si Poséidon était une femme !

Holà les fourmis ! Oui je sais cela fait trop longtemps que je n’ai pas écrit d’articles et vous avez pleinement le droit de m’en vouloir ! Je ne vais pas rentrer dans les détails, on va dire que c’est les vacances ! 😁

Je vous propose aujourd’hui un type d’article que je n’avais pas encore proposé sur le blog : un tuto maquillage ! Et pas n’importe lequel ! Il résulte d’une collaboration avec d’autres jeunes femmes sur Instagram. Ce n’est pas compliqué, on choisit un thème, en l’occurrence « la mythologie », et chacune choisit le personnage qui l’inspire ! J’ai donc choisi Poséidon. La mythologie grec m’a toujours intrigué et notamment l’histoire de Zeus, Poséidon et Hadès.

Un peu d’explications…

Comme vous le savez maintenant, quoi que je fasse, je suis obligée de m’intéresser de plus près à l’histoire, l’origine, etc… c’est mon côté curieuse 😊.

Poséidon est un dieu de la mythologie grec, dieu de la mer et des océans ainsi que « l’ébranleur du sol », dieu des tremblements de terre et des sources. Son symbole principal est le trident.

Fils de Cronos et de Rhéa, frère notamment de Zeus, d’Héra et d’Hadès, il se marie à Amphitrite.

Ce qu’il est intéressant de savoir c’est que Poséidon n’a pas toujours été dieu de la mer. Avant qu’on lui attribue cette fonction, il était surtout un dieu chthonien, lié au monde souterrain, responsable de tremblement de terre et vecteur de mort. Beaucoup plus proche de son frère Hadès, dieu des enfers, qu’on ne l’imagine. C’est un dieu ambivalent, aussi bien responsable de catastrophes naturelles que de l’abondance des eaux de pluie au printemps.

Lors du partage du monde entre les dieux, Poséidon essaya à plusieurs reprises de conquérir des terres, il échoua à chaque fois et à chaque fois il se vengea, asséchant des rivières ou créant des tsunamis. Poséidon n’est pas le « gentil dieu » que le 7ème art voudrait bien nous faire croire. Avec sa soif de pouvoir, Poséidon est un dieu sombre et ambivalent.

Tuto maquillage

Avant toutes choses, pour comprendre un tuto makeup, rien de mieux qu’une vidéo ! C’est pourquoi vous trouverez le tuto en vidéo sur mes réseaux sociaux, Facebook ou Instagram. Et en complément vous avez ces quelques explications ci-dessous !

1. On commence à travailler les yeux.

Pour ce makeup, je commence par le travail des yeux parce que je vais appliquer du noir et les chutes de fards sont prévisibles. Si je fais mon teint en premier, je risquerai de le ruiner et de devoir recommencer.

J’applique, dans un premier temps, du beige dans le creux de paupières, je pars de l’extérieur en faisant des va-et-vient et en remontant vers l’intérieur de l’oeil.

Je cherche à obtenir un résultat charbonneux afin de rappeler la noirceur de Poséidon. Dans un premier temps, avec un pinceau plat, j’applique donc du fard noir sur ma paupière.

Il faut ensuite estomper le noir, avec un pinceau boule, afin qu’il n’y ait pas de démarcations.

Afin d’accentuer la couleur, je réitère l’opération, je remets à nouveau du fard noir sur ma paupière mobile et j’estompe les bords. Je viens travailler la démarcation, avec toujours le même pinceau boule, je prends très légèrement du fard noir et je viens faire glisser mon pinceau sur la démarcation afin de flouter mon maquillage au maximum. Attention on y va avec une main extrêmement légère !

Il faut atteindre un résultat flouté. J’effectue des mouvement circulaires et des va-et-vient.

2. Le teint

Je travaille mon teint de manière très basique : le fond de teint, l’anti-cernes, la poudre fixante ! Pas de blush, ni de poudre bronzante, je veux un teint simple et classique.

3. Les sourcils

Je fais mes sourcils comme je les fais habituellement.

J’utilise une couleur légèrement plus claire que ma couleur de sourcil. Mais je vais m’apercevoir rapidement que je veux quelque chose de plus foncé pour ce maquillage. A nouveau donc je vais venir remplir mes sourcils avec le fard noir en touche légère.

Comme à mon habitude, je les fixe avec un gel à sourcil et je viens éclaircir la ligne juste en dessous de mes sourcils avec un crayon beige.

4. De retour aux yeux

Je viens déposer du fard noir au ras de cils inférieur. Tout le long du ras de cils. Je viens ensuite estomper avec un pinceau plus épais en faisant des va-et-vient. On remet du fard noir et on estompe à nouveau. On réitère l’opération jusqu’à ce que le résultat convienne.

Je vais venir ensuite faire un trait d’eye-liner. Et là c’est le drame 🙂 ! Non, pour une fois, j’ai réussi du premier coup ! Le dieu de « l’eye-liner » était avec moi ! Je fais dans un premier temps un trait peu épais. Je vais me rendre compte par la suite que je souhaite un trait d’eye-liner plus épais, je le retravaillerais plus tard.

Je viens ensuite mettre du crayon noir dans la muqueuse inférieur.

Enfin je viens ajouter des touches de dorés. Je voulais absolument utiliser du doré pour rappeler la couleur du trident de Poséidon. Je viens donc en ajouter, avec un pinceau fin sur mon ras de cils inferieur, là où précédemment j’avais ajouté du noir.

Après avoir retravaillé mon trait d’eye-liner, comme je vous le disais tout à l’heure, je vais ensuite ajouter du doré, le long de la ligne de mon eye-liner. Je n’ai malheureusement pas de photo à vous montrer, c’est plus parlant sur la vidéo 🙂

Un bon coup de recourbe cils et de mascara et nous en avons fini avec les yeux.

5. L’hightlighter

Je souhaite avoir un teint brillant, doré et extrêmement lumineux. Je veux mettre en avant le coté « bienveillant », « lumineux » de Poséidon. Ne l’oublions pas, il n’a pas fait que de mauvaises choses. J’utilise donc deux Hightlighters et un fard doré pour travailler cette « peau de déesse » que je souhaite obtenir. J’applique tout d’abord un Hightlighter froid, captant extrêmement bien la lumière. On applique ensuite un Hightlighter doré et pour finir un fard pailleté doré. Le tout sur le front, le nez et les pommettes.

6. Les écailles

Pour finir le makeup, je veux bien évidement faire un effet « écailles » sur le contour de mon visage. Je rappelle ici le milieu dans lequel nous connaissons Poséidon, l’océan !

Rien de plus simple, j’ai imprimé et découpé  un dessin représentant des écailles de poissons. Avec ce pochoir maison, j’ai utilisé du fard bleu foncé, rappelant le bleu sombre des océans puis un magnifique vert poisson.

Je pose le pochoir et je tamponne avec deux pinceaux.



Les photos ne rendent pas justice aux couleurs. C’est pourquoi je vous invite vivement à aller voir la vidéo 🙂

7. Les lèvres

Pour les lèvres, j’ai fait simple, un rouge à lèvres gris/bleu sur lequel je rajoute au centre de mes lèvres des touches dorées.

On conclut !

Je tiens tout d’abord à m’excuser pour la qualité des photos qui laissent à désirer. Promis, si ce genre d’article vous plait, je travaillerai d’avantage les photos.

C’est un maquillage qui m’a pris 1h15 mais j’ai adoré faire cette collaboration, me filmer, monter la vidéo et faire cet article. J’espère également que cela vous plaira. J’attends bien évidement tous vos petits messages dans les commentaires. Si jamais vous reproduisez ce maquillage, je serai ravie de le voir en photo !!!

Il est vrai, avec le recul, j’aurai bien des modifications à apporter à ce tuto mais je garde cela pour mes petites fourmis qui sont inscrites à ma Newsletter !

A très bientôt les fourmis 🙂





 

« Elle est douce, la terre, aux voeux des naufragés, dont Poséidon en mer, sous l’assaut de la vague et du vent, a brisé le solide navire. »

Homère

Partages mon article !

6 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.