Le saviez vous

Le saviez vous ? La disparition du dernier rhinocéros blanc

Nous avons appris, le 19 Mars dernier, que le dernier rhinocéros mâles blanc est mort. Qu’est ce que ca veut dire ? Est-ce à nouveau la disparition d’une espèce ?

La disparition des espèces dans le monde

Il faut savoir qu’une espèce animal ou de plante disparaît toutes les 20 minutes dans le monde soit un peu plus de 26000 disparitions d’espèces tous les ans. Je n’avais aucune connaissance de ces chiffres avant d’écrire cet article et je dois vous avouer que je suis scotchée de cette réalité.

A contrario, on découvre 50 espèces par jour soit près de 18000 par an. Ce qui ne compense pas la disparition d’autres espèces d’animaux ou de plantes.

Le rhinocéros

Il existe 4 genres et 5 espèces différentes de rhinocéros.

En Afrique, il y a le rhinocéros blanc à deux cornes et le rhinocéros noir à deux cornes. On trouve également 3 espèces de rhinocéros en Asie, le rhinocéros de Sumatra à deux cornes, le rhinocéros de Java à une corne et le rhinocéros indien à une corne.

Aujourd’hui on parle donc du rhinocéros blanc à deux cornes d’Afrique. Le dernier mâle de cette espèce s’est éteint le 19 Mars 2018. Je ne vais pas vous faire un cour sur la reproduction. S’il n’y plus de mâles, c’est plus compliqué pour une espèce de survivre à l’extinction. Sont encore en vie, la femelle et la fille de ce rhinocéros.

Le rhinocéros blanc

Le rhinocéros blanc se distingue en deux sous espèces, la sous espèce du nord et la sous espèce du sud de l’Afrique.

La sous espèce du sud compte encore 11320 individus dans la nature et 740 en captivité.

Vous l’avez donc compris l’extinction du rhinocéros blanc concerne la sous espèce du nord. On trouvait cette espèce au Congo et au Ouganda jusqu’au Tchad et au Soudan. Au début des années 2000, il est probable qu’il restait déjà à peine 25 individus. Fin 2014, il ne restait plus que deux individus en Zoo et trois dans une réserve au Kenya. Et en 2018, le dernier mâle de 45 ans de la réserve s’est éteint.

Quels espoirs pour la reconstruction de cette espèce ?

Alors oui sans mâle, il est vrai que c’est plus compliqué pour essayer de reproduire une espèce. Mais par chance, des scientifiques possèdent des échantillons de spermes de 4 mâles et ont déjà lancé le programme de reproduction en utilisant la technique de fécondation in-vitro sur les deux dernières femelles.

Le rhinocéros blanc n’a pas de période de reproduction distinct. Il se reproduit quand la femelle a envie d’élever un petit soit tous les 4 ou 5 ans. La gestation dure 17 mois et la femelle met bas à un seul petit, très rarement deux. La reproduction de cette espèce va prendre donc beaucoup de temps.

Mais il y a quelques années, en 1893, c’était l’espèce du Sud qui était fragilisée avec 20 individus restants, en 1970 on en comptait 1000 et aujourd’hui, l’espèce est considérée comme sauvée avec plus de 11000 individus. Alors tout est possible.  Nous ne pouvons affirmer que ce soit la fin de cette espèce. Avec du temps et des hommes bienveillants, il sera possible que cette espèce survive.

On conclut !

Cela fait toujours mal au cœur d’entendre qu’une espèce s’est éteinte. On le sait, c’est trop souvent de notre faute. Concernant la sous espèce du rhinocéros blanc d’Afrique, c’est évidement à cause du braconnage qui est très présent. Les cornes de rhinocéros valent des fortunes. Et les acheteurs sont bien trop nombreux. Il y a aussi le facteur de réduction de l’habitat, le rhinocéros blanc est un brouteur et a besoin d’espaces verts, d’herbes et de broussailles.

Tout cela fait qu’au fil des années, le rhinocéros blanc n’a pas le temps de suivre la cadence et de se reproduire suffisamment. Heureusement il y a beaucoup d’Hommes bons et bienveillants qui veillent à la survie de cette espèce. Et qui travaillent dans le monde entier à la survie de toutes les espèces en danger. On parle tellement peu de ces hommes et ces femmes, qui sont pourtant essentiels pour la survie de notre faune et notre flore, et essentiel pour la protection de notre écosystème.

 

La Terre n’appartient pas à l’homme, c’est l’homme qui appartient à la Terre.

Sitting Bull

Partages mon article !

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.