Cinéma

Coup de coeur : Le dernier MARVEL « BLACK PANTHER »

Vous n’êtes pas encore allé voir le dernier MARVEL, BLACK PANTHER ? Mais qu’est-ce que vous attendez ? Ne repoussez plus les fourmis, il faut aller voir ce film ! Pourquoi ? Je vais vous dire ça tout de suite.

De quoi ça parle Black Panther ?

Sans vous spoliez bien évidement, le synopsis : « T’Challa retourne chez lui dans la nation africaine reculée mais technologiquement avancée du Wakanda, pour servir son pays en tant que nouveau roi. Cependant, le pouvoir de T’Challa va bientôt être défié par des factions de son propre pays. Quand deux ennemis conspirent pour détruire le Wakanda, la Panthère noire (Black Panther) doit s’allier à l’agent de la CIA Everett K. Ross et aux membres du Dora Milaje, les forces spéciales du Wakanda, pour éviter que le pays soit emporté dans un conflit mondial. »

Bon ok vu comme cela, je suis sûre que ça ne vous emballe pas de ouf, comme on dit, mais je vous assure il est vraiment, vraiment, vraiment cool ! (oui oui j’ai bien dit « vraiment » 3 fois !) On ne va pas aborder le résumé détaillé, mais si vous voulez plus d’informations sur le synopsis avant d’aller le voir c’est par ici.

Les attentes

Black Panther était attendu au tournant. Les cinéphiles désespéraient du manque de diversité dans les films de super-héros. Black Panther offre un grand pas dans le changement coté Marvel. En plus de pouvoir se réjouir d’un humour plus fin, d’un méchant dont l’épaisseur le fait largement sortir du lot et d’une mise en avant des personnages féminins forts, on découvre un film qui porte un message et pousse à la réflexion, comme le résume le site Huffingtonpost.

Le Casting

Au casting de ce Marvel, on retrouve :

Ryan Coogler en réalisateur, jeune américain de 31 ans, il a réalisé peu de film mais celui que vous devez retenir de lui c’est « FRUITVALE STATION ». C’est son premier long métrage. Inspiré d’un fait divers réel, il raconte les 24 heures qui ont précédé le meurtre par la police d’un jeune père de famille noir (Oscar Grant) dans la nuit du nouvel an 2009. De nombreuses fois récompensées lors de festivaux et Awards, si vous ne l’avez pas vu, je vous le conseille également.

Le rôle principal est tenu par Chadwick Boselman, américain de 41 ans. Il a, à son actif, 23 films et séries tournés. Peut-être le connaissez-vous pour ses rôles dans « Les Experts », « New York Police Judiciaire » ou « Cold Case » entre autres.

Michael B.Jordan, acteur de 31 ans, il a le rôle principal dans le premier long métrage de Ryan Coogler. Et on le retrouve dans le rôle du « méchant » dans « Black Panther ».  Entre nous c’est mon préféré, j’adore le look, j’adore le rôle, j’adore l’acteur (il est canon aussi faut l’avouer 🙂 ).

La très belle Lupita Nyong’o, que vous connaissez surement pour son rôle dans « Twelve Years a Slave », pour lequel elle a reçu, en 2014, l’oscar de la meilleure actrice second rôle et l’oscar du cinéma. Elle a été élu également « plus belle femme du monde » en 2014 par le magasin américain « people ». Et on comprend pourquoi !

Danai Gurira, alias « Michonne » pour les connaisseurs 😉 .Révélée dans la série « The Walking Dead », elle intègre l’équipe Marvel, et elle sera également dans le prochain « Avengers » qui sort le 25 Avril 2018. Signe distinctif : manie aussi bien la lance que le katana !

Et on termine par Letitia Wright, jeune actrice britannique de 24 ans. Elle s’est illustrée dans de nombreuses séries britanniques. Et vous l’avez récemment retrouvé dans « The Passenger » au côté de Liam Neeson.

Un casting jeune, aussi bien dans l’âge que dans l’expérience. Des acteurs de qualités, frais, peu vus, et peu connus ! Et ça fait du bien !

Pourquoi faut-il aller voir Black Panther ?

Parce que c’est plus qu’un Marvel.

Forcément étant fan de ceux-ci, je ne pouvais pas passer à côté. Mais il se distingue des autres Marvel, beaucoup moins redondant, on se laisse surprendre par tous les aspects du film. Le mécanisme est différent et on découvre un tout nouvel univers.

Pour la beauté des images.

Ils ont misé un max sur les effets spéciaux, qui sont à la hauteur de ce qu’on attend d’un Marvel. Franchement, il n’y a rien à redire la dessus, c’est esthétiquement très beau.

Pour les costumes et décors.

Là encore, on adore les costumes très colorés et recherchés. Et les décors… Si le Wakanda existait, j’irai bien le visiter !

Pour le mélange équilibré entre l’action/les combats et les dialogues plus profonds.

Cela amène une autre dimension au film, ce n’est pas qu’un film de baston 🙂 ! Il y a de vrais questionnements.

Parce que c’est le premier super héros noir et africain de l’histoire des supers héros.

Black Panther est né en 1966, la même année où voit le jour le mouvement « Black Panther Party for Self-Defense ».

L’Histoire est présente.

Le film offre une vision utopique de la façon dont l’Afrique aurait pu évoluer et ce qu’elle aurait maintenant à offrir si l’Europe n’y était pas systématiquement intervenue au 19e siècle. « L’histoire d’un peuple noir qui n’a jamais subi la colonisation et qui existe en dehors de tout racisme institutionnalisé », dixit Huffintonpost.

Bien plus que « gentil » VS « méchant ».

Un « gentil » qui se questionne sur son rôle de roi et d’homme, un « méchant » avec de la profondeur, des personnages beaucoup moins lisses. Certains ressuscitent dans le différend entre T’Challa et Erik le vieux débat entre Martin Luther King Jr. et Malcolm X, entre une résistance passive et un activisme.

Un film féministe.

L’armée du Wakanga est uniquement composée de femmes et le « cerveau » scientifique du Wakanga n’est autre que la petite sœur de T’Challa. Femmes fortes, indépendantes, intelligentes, combatives, loyales et courageuses !

On conclut !

Que rajouter à tout cela ? Vous n’êtes toujours pas convaincus ? Alors vous passez à coté de quelque chose ! Allez hop hop hop, on regarde la prochaine séance de cinéma et on y va !

Je vous laisse quelques photos pour vous donner encore plus envie.

 

« Nous ne sommes rien sur terre, si nous ne sommes pas d’abord l’esclave d’une cause, celle des peuples et celle de la justice et de la liberté. »

Frantz Fanon

Partages mon article !

5 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.